Zoom Print Friendly and PDF


Sommaire du numéro de janvier-février de La Revue de l’Énergie :

Tribunes

Les marchés du GNL : croissance ou âge d’or ?, Jean-Marie Dauger
Pour en finir intelligemment avec le nucléaire en France, François Carême

Articles

Énergie : le mieux est l’ennemi du bien !, Dominique Mockly
La réduction des coûts de construction du nouveau nucléaire, Michel Berthélemy, Jean-Guy Devezeaux de Lavergne
Impact de la règlementation sur les coûts de production de l’éolien en mer en Europe, Pierre Peysson
ÉNERGIES VIENNE : un exemple français de gouvernance territoriale de l’énergie, Elodie Ribardiere Le May, Anna Wachowiak
Le système énergétique mexicain et les réformes de 2013-2014, Pablo Mulás del Pozo, Angel de la Vega Navarro

Rubriques : Ma thèse en une page, Mokhles Kouas - Regards sur le Canada, l’agenda de la revue

Le contenu est réservé aux abonnés.

S'abonner

Tarifs d'abonnement 2019 :

  • Tarif France = 211 euros TTC
  • Tarif Étranger = 230 euros TTC

L’abonnement à La Revue de l'Énergie peut se faire :

NB : Des tarifs réduits (étudiants, retraités...) sont disponibles sur simple demande à abonnement@larevuedelenergie.com.

Histoire et ambition de la revue

La Revue de l’Énergie a cessé de paraître fin 2016. Sa publication reprend grâce à l’engagement du Conseil Français de l’Énergie.

Depuis près de soixante-dix ans, elle est l’un des lieux de débat sur les questions énergétiques, en France et dans le monde, à l’interface des milieux académiques, politiques et industriels.
L’ambition de La Revue de l’Énergie est de contribuer à une meilleure compréhension des enjeux et des opportunités dans le domaine de l’énergie et de partager les meilleures stratégies et politiques pour favoriser la transition énergétique vers des systèmes énergétiques plus durables. Il faut pour cela garantir son indépendance, sa diversité et sa qualité afin qu’elle soit une référence et un outil de travail. « C’est à ces conditions seulement qu’elle servira l’intérêt général et espère mériter la confiance de ses lecteurs » écrivait Edmond Epstein, dans le premier numéro, en septembre 1949. Nous espérons vous compter très bientôt parmi ses fidèles lecteurs !

Dès sa création en 1949 par Edmond Epstein, à l’époque sous le nom de Revue Française de l’Énergie, La Revue de l’Énergie est au cœur des transitions énergétiques : elle offre un cadre de débat d’idées et de critiques constructives, tout en refusant les polémiques stériles. Tout au long de son histoire, elle ouvre ses pages aux points de vue d’auteurs venus d’horizons les plus divers, représentant toutes les énergies, toutes les technologies et tous les acteurs. Son objectif est de présenter les faits et les analyses, en toute probité et en toute indépendance.

Aujourd’hui encore, ces objectifs demeurent d’une grande modernité. Certes, le contexte a changé et il serait trop long de décrire toutes les évolutions du secteur de l’énergie en France, en Europe et dans le monde depuis la création de la revue. Du côté de l'offre comme du côté de la demande, les filières ont évoluées et la carte de l'énergie a été transformée. La perception des enjeux a été sensiblement modifiée, notamment avec l’irruption de nouvelles technologies qui pourraient bouleverser les business models de l’énergie. Des risques nouveaux sont apparus, d’autres semblent moins importants et encore aujourd’hui la perception des risques évolue. On a assisté à l’arrivée d’acteurs nouveaux sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’énergie et ce mouvement pourrait s’accélérer. On a pris davantage conscience des interactions, parfois puissantes, entre l’énergie et des secteurs connexes. La gouvernance s’est complexifiée, dans deux directions opposées — la mondialisation croissante et la construction européenne d’une part, la place plus importante donnée aux territoires d’autre part — rendant plus difficiles les prises de décision cohérente. Enfin, les choix de politiques énergétiques font de plus en plus l’objet de débats et l’on ne peut que se réjouir de l’intérêt des citoyens pour ces questions. Ces débats impliquent les médias et, plus généralement, la société civile aux côtés des acteurs traditionnels.

Gouvernance

La gouvernance de la revue s’organise autour de deux entités :

  • Le comité d’orientation : il est composé de sept personnalités d’origines différentes ; il se réunit une à deux fois par an, avec le comité de rédaction, et formule un avis sur les numéros de la revue qui ont été publiés. Le comité d’orientation est présidé par Claude Mandil.
  • Le comité de rédaction : il a la responsabilité de la programmation des numéros de la revue dont il élabore le contenu ; il est composé d’une petite dizaine de personnes qui se réunissent environ tous les deux mois ; ils participent à la recherche d’un auteur, à la relecture d’un article ou à la coordination d’un dossier. Le comité de rédaction est animé par Jean Eudes Moncomble.

Contribuer

Soumettre un article Vous pouvez nous adresser le tapuscrit de votre article, par mail, à l’adresse suivante (en précisant vos coordonnées) : redaction@larevuedelenergie.com

Les articles sont publiés en français. Merci de consulter les recommandations aux auteurs afin que votre article respecte bien les normes de la revue.

Tous les articles envoyés seront étudiés par le comité de rédaction, qui informera les auteurs de sa décision. Une décision de publication peut être assortie de conditions. La décision de publication n’est définitive qu’après la cession des droits d’auteurs. Les décisions du comité de rédaction sont sans appel. Tout auteur soumettant un article à La Revue de l’Énergie a pris connaissance de ces règles et les accepte.

Soumettre un évenement Vous souhaitez partager un évenement ? Envoyez les informations (date, sujet, lieu) à redaction@larevuedelenergie.com
Soumettre une annonce Vous souhaitez communiquer (publicité ou communication institutionnelle) dans La Revue de l’Énergie ? Téléchargez ici les tarifs publicitaires. Pour toute demande, contactez : com@larevuedelenergie.com